Agriculture numérique : la transition fulgurante ?

La convergence de l’utilisation des outils technologiques dans l’agriculture ne cesse de faire de prouesse. L’agriculture numérique apporte une amélioration fulgurante dans la productivité des acteurs de la filière. Si elle a autant de succès, de nombreux enjeux tournent autour de cette transition. Il est ainsi judicieux de connaitre ces enjeux, puis de cerner l’importance de l’agriculture numérique.

Agriculture numérique : enjeux sur l’agronomie et l’économie

L’utilisation des différents outils numériques impacte la production agricole. Une transformation profonde des technologies employées montre à quel point l’agriculture numérique est efficiente. En effet, les divers équipements pour observer et capter les données agricoles ou suivre les troupeaux offrent un meilleur suivi du système agricole. Ces données permettent ainsi de diversifier les cultures, transformer les pratiques actuelles pour optimiser la productivité. Outre cela, elles contribuent à l’amélioration des connaissances des plantes et animaux. Elles permettent ainsi une meilleure anticipation des risques, un renforcement des systèmes d’alerte, et une gestion agricole efficace. Le travail des agriculteurs est réorganisé d’une façon optimale dans cette transition en agriculture numérique.

De surcroît, la chaîne de production agricole est améliorée grâce à l’agriculture numérique. En effet, les diverses avancées en technologie agricole rendent la production plus compétitive. Les coûts liés à la production sont diminués ainsi que les quantités d’intrants agricoles.         Un contrôle avéré de ces différents intrants est déduit à partir des collectes de données. La transition à l’agriculture numérique est donc une excellente alternative de développement pour l’économie. Les enjeux de l’agriculture numérique sur l’agronomie et sur l’économie sont donc de taille. Mais qu’en est-il de ses enjeux sur l’environnement et la société ?

Agriculture numérique : enjeux sur l’environnement et la société

L’agriculture numérique opte pour une optimisation des rendements agricoles par l’utilisation minimisée de l’énergie. En effet, des outils technologiques comme des capteurs et des drones sont utilisés pour suivre des indicateurs environnements sur une exploitation. Par exemple, grâce à ces outils technologiques, on peut obtenir la nature des sols, les souffles du vent ainsi que la tendance pluviométrique du milieu. Les pratiques agricoles sont alors orientées en fonction des caractéristiques environnementales des lieux. Le milieu est exploité spécifiquement en fonction des données reçues par les outils technologiques.

Les outils en agriculture numérique permettent une diminution de la lourdeur des tâches des agriculteurs. Le temps pour effectuer certains travaux est considérablement optimisé. Par exemple, les inventaires phytosanitaires peuvent être effectués automatiquement tout comme les travaux de semis et des récoltes. Outre cela, les résumés des informations permettent aux agriculteurs de suivre leurs cultures et les éventuelles maladies pour leurs animaux. Cela contribue fortement à une amélioration physique et mentale des agriculteurs. L’agriculture numérique possède donc des enjeux économiques et sociaux, mais pourquoi est-elle si importante ?

Agriculture numérique : son importance

Les technologies numériques apportent une transformation dans la production agricole. En effet, leurs diffusions dans l’agriculture numérique améliorent considérablement la productivité, les chaînes de production ainsi que les coûts des diverses opérations. Néanmoins, bien que l’ascension de l’agriculture numérique se fait fulgurante, elle possède de nombreux défis à relever. En tout cas, c’est un phénomène qui est appelé à durer dans les nombreuses décennies à venir. La numérisation de la filière agricole relève d’une réelle collaboration entre les partenaires et les acteurs.

Le goutte à goutte de plein champ : un bon moyen de réduire le temps de travail
Je communique sur mon métier d’agriculteur via YouTube : mode d’emploi