Quel sont les avantages de l’agriculture urbaine ?

La production de plantes, notamment des légumes et des fruits ainsi que d’autres types d’aliments dans une ville est l’agriculture urbaine. Face à la raréfaction des terres agricoles et de l’urbanisation croissante de la population, la tendance de l’agriculture urbaine a vu le jour et qui pourra devenir un atout majeur durant les prochaines années. Aussi, pour permettre le développement durable, l’agriculture est même une nécessité qui est reconnue par le FAO. Pour produire une alimentation locale et bio, l’agriculture urbaine pourrait se présenter comme un complément non négligeable. Dans les espaces urbains, la biodiversité pourra aussi être réintroduite. Quels sont alors les avantages de l’agriculture urbaine ?

Où il y aura de la place, vous pourrez toujours cultiver

Pour développer l’agriculture urbaine, vous pourrez aménager n’importe quel type de surface. Les toitures, les parkings, les friches industrielles ou simplement un balcon pourra servir comme surface pour l’agriculture urbaine. En effet, il n’existe aucun champ en ville mais il sera possible d’aménager les grands espaces. Les plus prisés sont les jardins, les parcs, les caves, les cours de récréation au sein des établissements scolaires, les terrasses ou les toits des bâtiments. En pratique, même le trottoir pourra faire office de terrain agricole si nécessaire.

Certaines entreprises ont même compris le concept en cultivant des endives et des champignons au niveau des parkings souterrains. D’autres choisissent des containers pour planter des fraises ou des herbes aromatiques. Des toitures ou des pieds d’immeubles peuvent aussi servir à l’agriculture urbaine. Ce dernier se présente même comme un mélange d’innovation et de pratiques basiques. En fait, des pratiques plus techniques et basiques sont mélangés dans l’agriculture urbaine. La partie la plus simple est de cultiver en pleine terre que vous retrouvez par exemple dans les cours de récréation, les terrasses, les touts ou les jardins partagés. En ce qui concerne la partie technique, elle se divise en deux éléments bien distincts : l’hydroponie et l’utilisation des LEDs. Sur agricity.fr, vous obtiendrez d’autres informations supplémentaires en ce qui concerne la ferme urbaine.

Des produits de qualité avec des rendements assurés

Parmi les avantages de l’agriculture urbaine, vous pouvez bénéficier des produits de qualité avec des rendements assurés avec ce type de culture. En adoptant cette pratique, vous espérez bien sûr des résultats. Statistiquement parlant, 20 kilos de nourritures pourront être fournis en un an sur 1 m² de surface correctement cultivée. En effet, pour bénéficier d’une réelle productivité, il en faut vraiment peu.

En fait, dans la majorité des cas, les racines sont bien protégées, ce qui limitera les risques de pollution surtout en hydroponie pour le cas des cultures dans les containers ou dans les caves. Dans la capitale française par exemple, une ferme urbaine verra le jour bientôt. Pour plus de 5 000 m² de surface, 50 t d’aliments pourront alors être produits chaque année. A Cuba, l’agriculture urbaine a déjà fait ses preuves car elle assure près de la moitié de la consommation en zone urbaine.

Vente en circuit-court et cultures sans pesticides

Les bienfaits pour la santé, résultant de la qualité des produits figurent parmi les avantages les plus importants de l’agriculture urbaine. Vous pourrez alors bénéficier d’une agriculture biologique qui est plus saine. Via son alimentation, environ 1,5 kg de pesticides est intégré par un français chaque année. D’ailleurs, avec l’agriculture urbaine, les pesticides n’auront pas leur place car vous ne pourrez pas les utiliser dans les espaces publics. Les produits seront alors garantis sans pesticides avec l’agriculture urbaine.

Par contre, l’aquaponie sera exclue de l’appellation bio. Seules les cultures en pleine terre seront concernées. L’empreinte carbone sera aussi réduite lorsque vous adoptez l’agriculture urbaine car une vente en circuit court sera mise en place. L’autonomie alimentaire de la ville pourra aussi être renforcée au passage.

L’agriculture biologique, une alternative ?
Vendre ses céréales dans un négoce en ligne